ou comment saisir les espaces-temps habités

Sous la direction de Stéphane Bonzani et Alain Guez

Photographies de Adamo Maio

 

Comment représenter et se représenter les transformations des territoires habités ? Quels regards et quels outils sont inventés pour le faire ? Et pourquoi ces modes de représentations prennent-ils tant d’importance aujourd’hui ? Ces questions traversent le présent ouvrage collectif auquel ont contribué des chercheurs issus de champs disciplinaires variés, comme l’architecture, l’urbanisme, l’anthropologie, la philosophie, la géographie, la sociologie, etc.
Les textes réunis dans cet ouvrage explorent l’hypothèse selon laquelle il est nécessaire de passer d’une approche statique des phénomènes urbains à une démarche et des méthodes plus aptes à penser les espaces de l’édifice, de la ville, du grand territoire, dans une logique de devenir caractérisée par des changements, des mutations, des bifurcations, mais aussi des cycles, des résurgences et des récurrences.
De Naples à Cali, de Berlin au Monténégro, de Rennes au Grand Paris en passant par Milan, les territoires en transformation se croisent, se répondent et forment une géographie mouvante jalonnée des images du photographe Adamo Maio. Ils sont appréhendés à travers des prismes variés : la danse, la cartographie, les restes urbains, le cinéma, le tourisme, l’hodologie, etc.

 

SOMMAIRE

Introduction Stéphane Bonzani et Alain Guez // 1 _ Représenter l’insaisissable // Représenter, se représenter, expérimenter le temps Alain Guez // Saisir la transformation urbaine par ses restes Roberto d’Arienzo // Transformer par l’événement Paola Figueroa // Transformation de la musique en architecture : de la cadence à l’arythmie, de la proportion au flux  Elisavet Kiourtsoglou // Cartes, pouvoir, fiction et traduction Céline Bodart // L’entretien du présent Sandra Parvu, Piero Zanini // En chemin avec Günther Anders Mathias Rollot // La métaphore en architecture : entre représentation et expression  Chris Younès // 2 _ Représenter autrement // De la transformation des représentations Stéphane Bonzani // Représenter une situation contemporaine. Le cas d’une « cartographie de l’hospitalité?»  Emmanuelle Roberties // Une carte peut-elle déborder ? Anna Barret // Nommer et représenter le futur Grand Paris Alice Sotgia // Le temps à l’œuvre dans les cinétopies Anne Philippe // Devenir hybride de l’homme dans une prospective technologique  Marion Roussel // La ville comme auto-représentation Philippe Bonnin // Limites et surprises de l’approche mathématique. Exploration à Brive-la-Gaillarde Clément-Noël Douady, Claire Lagesse // 3 _ Représenter : entre partages et conflits // Éléments pour une critique de la ville durable Jérôme Boissonade // Projeter la « ville intelligente », ou comment représenter le futur Zaza Ornella // Voies urbaines primitives et pratiques contemporaines Estelle Degouys // L’entre-temps de la patrimonialisation Véronique Zamant  // Berlin, ville reconvertible. Margaret Manale // Territoire habité à l’épreuve du tourisme international Laurence Feveile // Les nouvelles géographies du commerce équitable Lisa Rolland //Pour un urbanisme expérimental et contextualisé Chiara Barattucci // Création de médiations inter-milieu Annarita Lapenna // (Contre)temps de la transformation urbaine Federica Gatta

 

24 € / 2019, 15 x 21 cm - 288 p., couleur

ISBN 978-2-913661-98-1

REPRÉSENTER LA TRANSFORMATION

SKU : 978-2-913661-98-1
24,00€Prix