de Eugénie Massalsky-Romanovsky

Postface de Jean-Luc A. d'Asciano

 

Ces mémoires décrivent vingt années d’une vie chaotique, toute une traversée tant géographique qu’historique de la révolution soviétique et, surtout, des goulags.
D’un chapitre à l’autre, oscillant entre la confession troublante, l’imagerie d’Épinal ou la description abrupte des faits les plus sombres, sont évoqués Vladicaucase, Voronej, Kiem, Solovki, Arkhangelsk, Pinega ou Andijan. Mais le plus étrange de ce récit tient en son invérifiable et hallucinante affirmation : cette femme, qui porta les noms de Tatiana Mershiakova, Anna Ivanovna, Eugénie Massalsky ou encore le surnom de Loup, ne serait autre que la fille du tsar Nicolas II  et répondant au nom d’Anastasia Romanov.

 

15 €, 2001, 368 p., 6 illustrations, 13 x 21 cm

ISBN : 2-913 661-03-3

JE NE VEUX PAS ÊTRE ANASTASIA

SKU : 978-2-913661-03-3
15,00€Prix